16 novembre 2007

Baroque ou ascetisme

J'observe depuis presque vingt ans tout ce qui touche de près ou de loin les identités visuelles qui nous entourent.
Il me semble aujourd'hui évident que 2 tendances graphiques s'affrontent.

L'objectif non avoué est d'optimiser la perception par les consommateurs, car la guerre des signes et symboles fait rage !
De nombreuses études sérieuses démontrent que notre œil reçoit de plus en plus d'informations (1500 marques par jours).

Les ascètes contre les baroques.

baroqueAscetisme












S'il l'on observe de près les logotypes qui ont récemment mutés, ont peut en effet constater que cohabitent ceux qui abondent dans les effets visuels. Cherchant par tous les moyens a clignoter pour attirer notre attention. Sorte de surenchère visuel. 
>>>On ajoute des couleurs a son nuancier (Total, Manpower...)
>>>On cherche a se mettre en mouvement en optant pour des effets de relief (le fameux Web2.0)

Jusqu'où iront-il ?
Ne peut-on pas craindre la saturation visuelle jusqu'à l'écœurement ?
La pérénité visuelle n'est-elle pas mise en demeure ?

En opposition a cette tendance dominante, il est rassurant de voir d'autres identités miser sur l'épuration visuelle, en revenant aux bases.
Cette simplicité rime avec efficacité...
>>>Nike n'utilise plus que sa virgule
>>>Reebook opte pour l'abréviation de son nom Rbk, idem pour Federal-Express qui devient FedEx
>>>Canal+ abandonne son disque arc en ciel pour un logo en noir en blanc
>>>De + en + de logotypes s'habillent exclusivement de typographie : Accenture, ville de Saint-Etienne, Région Rhône-alpes

Mais je comprends qu'il soit plus facile de vendre à un client du graphisme très tendance ;-)


Posté par systemd à 11:01 - Identité visuelle - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Tendance web 2.0

    Que dire alors de l'effervescence des logos bichromiques et/ou accompagnés de symboles modulaires que nous offre les jeunes aventuriers de la "nouvelle économie":
    > http://www.go2web20.net/

    Simplicité: oui. Efficacité: moins car nous le savons bien un logo n'est vraiment efficace que dans la multitude de ces applications et ces sociétés ne se développe que sur la toile dans un univers où beaucoup de sites et d'identité se ressemblent, se copient et même parfois se parodient. Dans cet espace saturé, il est bien difficile de répondre aux 3 lois de l'identité visuelle:
    - Impact
    - Reconnaissance
    - Mémorisation

    Posté par Pierre, 28 novembre 2007 à 09:39

Poster un commentaire